------------------------ Vidéo ------------------------

« Considérations pratiques lors des consultations professionnelles avec les hommes »


WEBINAIRE – Colloque « Troubles alimentaires au masculin »

17-18 septembre 2015, Montréal

Conférencier : Ryan McKelley, professeur associé, Département de psychologie, Université du Wisconsin-La Crosse

Résumé de la conférence

Les recherches et les données cliniques relatent souvent que le nombre d’hommes en quête d’aide pour des problèmes de santé mentale et physique est nettement inférieur à celui des femmes. Certains soutiennent que les façons dont la société modèle les garçons et les hommes sont incompatibles avec les attentes traditionnelles de counseling et de thérapie. En se basant sur des cas cliniques et des interventions fondées sur des données probantes, cette présentation mettra l’accent sur des moyens alternatifs pour atteindre les hommes lors de consultations. On y abordera différents points, dont les consultations qui tiennent compte du genre, des conseils et des techniques pour approfondir les rencontres cliniques, ainsi que des façons d’accroître la motivation au traitement en se servant des normes masculines actuelles.

Conference summary

Research studies and clinical data frequently find that men seek help for mental and physical health problems at significantly lower rates than women.  Some have argued that we socialize boys and men in ways that are incompatible with the expectations of traditional counseling and therapy. Using clinical case examples and evidence-based interventions, this presentation will highlight alternative ways to reach men in the consulting room. Specific topics will include an overview of gender-aware counseling, tips and techniques to deepen clinical encounters, and using existing masculine norms to increase motivation for treatment.

* Veuillez noter que ce webinaire est en anglais.

Dernière mise à jour : 16 mars 2016 à 12h14

Type de professionnels :
Infirmières Kinésiologues Médecins Nutritionnistes Psychologues Travailleurs sociaux
Laisser un commentaire